• A&A

Passeur d'images

A l'origine du collectif de photographes Flash Abidjan, qui regroupe une quarantaine de membres, Moustafa Cheaiteli travaille également pour son compte ou celui de grandes entreprises. Ses clichés expriment toute la tendresse qu’il porte à son pays d’adoption.


Avec lui, tout passe par le regard... Le sien bien sûr, d’un azur limpide. Mais surtout le regard qu'il porte sur les choses, les gens, le pays. A travers l'objectif de son appareil, Moustafa Cheaiteli propose des images pleines d’humanité, qui touchent au coeur. Voilà un photographe qui ne prend pas les gens de haut, qui visiblement les écoute, et sait se faire accepter. Ses portraits sont ses meilleures images.

Moustafa reçoit son premier Nikon alors qu’il n’est encore qu’un écolier. Autodidacte, il commence par photographier les insectes à l’objectif macro. Déjà le sens du contact… Il se forme sur le tas, lit beaucoup, se passionne pour le sujet. Et voyage énormément. En témoigne cette série de clichés pris lors d’un récent voyage en Irak. « Photographier, c’est ma façon de communiquer avec le monde » explique-t-il.


©mcheaiteli. Cliquez sur la flèche pour voir les images.


Puis viennent les premiers festivals de photo, notamment à New-York et Marseille. Il expose également aux Rencontres Internationales de la Photographie de Ghar el Melh, en Tunisie. En 2014, il présente « Sahara Dreaming » à la Fondation Donwahi, un projet photographique sur le désert. La même année, il crée avec des amis le collectif Flash Abidjan. Ensemble, ils arpentent les rues de la capitale ivoirienne. Yopougon, Bingerville, Blokoss, Bassam…. Leurs clichés racontent le quotidien de ceux dont on parle moins, mettent en lumière des quartiers emblématiques ou populaires. La magie opère. Elle donne naissance à des expositions, installées dans la rue ou dans les maquis, au plus proche des premiers concernés. "Ça crée une connexion entre les habitants du quartier, ceux qui les ont photographiés et le public venu voir l'expo".

Le collectif accueille tous les amateurs de photographie, confirmés ou non, pourvus qu’ils soient passionnés.


©mcheaiteli.

Pour ceux qui souhaitent rencontrer Moustafa Cheaiteli ou en savoir plus sur Flash Abidjan, il exposera avec les membres du collectif, le samedi 25 mai, lors du grand marché de l’AIFCI (Association Internationale des Femmes en Côte d’Ivoire) à l’Hôtel Sofitel. Stand 53.

Contacts:

Moustafa Cheaiteli

Tél. +225 87 55 55 57

mcheaiteli@gmail.com

www.mcheaiteli.com

Facebook.com/FlashAbidjan


208 vues
 

©2018 by Artistes & Artisans. Proudly created with Wix.com